COMMENT SE LIBÉRER DE LA LOI DE RÉTRIBUTION ET DE SON COROLLAIRE, LA RÉINCARNATION

 

Nous pouvons dès maintenant réaliser le bonheur de vivre sur une terre riche d’Amour parfait, de félicité, de vie éternelle; cela ne tient qu’à nous de le désirer avec ferveur et de mettre tout en oeuvre pour l’accomplir. Nous verrons alors ce que Dieu a réellement créé pour nous; toutes les larmes seront essuyées, les enfants, les femmes, les hommes manifesteront enfin le bonheur suprême éternellement présent. Bien que le chemin du retour ne soit pas facile, il ne faut pas hésiter un seul instant à l’emprunter, car lui seul nous comblera de grâces divines.

Pourtant, au-delà du voile de l’ego, lequel nous sépare de notre Conscience Supérieure, nous sommes des êtres supérieurs ayant pouvoir sur la matière. Dans son esprit obscurci, l’homme pense gouverner le monde, mais en réalité, il est le sujet de l’ego universel au sein de l’individuel; c’est lui qui règne au coeur de tous et chacun reçoit le salaire de son labeur à l’intérieur des consciences inférieures et les victoires d’aujourd’hui seront les défaites de demain, car sur ce plan, tout se paie en tribulations. Peut-être cela vous semble-t-il injuste, mais il en est ainsi, les lois cosmiques sont inviolables.

 

 

Depuis que nous nous sommes séparés de notre Conscience Supérieure, toutes les énergies créatrices que nous avons empruntées pour vivre, pour jouir du plaisir physique et satisfaire nos ambitions, sont une dette contractée envers l’Esprit Saint universel. Nous avons, par ignorance, subtilisé la substance et le pouvoir créateur de Dieu pour s’en servir à des fins égoïstes, nous avons créé une civilisation contre la volonté de Dieu.

 

L’apparence de tout ce qui existe dans l’univers est la pure substance créatrice de Dieu, il est évident que les problèmes; les discordes, la maladie et les catastrophes que nous subissons, sont au-delà de leur manifestation, la force créatrice de l’Esprit Saint. Comme nous sommes sous le pouvoir des consciences inférieures dominées par l’ego; nous dérobons la pure énergie divine, pour la mettre au service de l’ignorance, de l’égoïsme, de la concupiscence etc., de ce fait nous transgressons la loi suprême de l’Amour Parfait. Plus nous luttons contre ces effets, plus ils prennent de la force, plus ils se multiplient sous différentes formes et plus nous nous enfonçons dans les dilemmes de la souffrance, de la pénurie, de la maladie et de la mort.

 

Selon le plan de la création, nous devions accomplir la volonté de Dieu dans les voies de la perfection et non dans celles de l’imperfection.

 

 

 

Dieu n’est pas le créateur de l’iniquité et de l’équité, mais du royaume de l’unité où tout est parfait. Si nous permettions à l’Amour divin de remplir notre coeur, il n’y aurait plus de peur, de haine, de convoitise etc., puisque la source intarissable de l’Amour est la vie éternelle. Il est le créateur, le dispensateur de toutes bonnes choses et le guérisseur de tous états négatifs.

 

Mais, si nous quittons en conscience le pouvoir substitutif de l’ego pour le pouvoir réel du Christ, le Moi Supérieur, nous agissons selon la volonté de Dieu et nous ne subirons plus jamais de tribulation.

 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 29/04/2018