AU CŒUR DE LA CONSCIENCE DES SENS, IL N'Y A PAS D'AMOUR PARFAIT.

IL NE FAUT SURTOUT PAS VOUS LEURRER, L'EGO NE PEUT PAS EXPRIMEZ L'AMOUR PARFAIT.

La transmigration des âmes d’un corps dans un autre corps

En dehors de son enveloppe charnelle l’homme est un ensemble de consciences soutenu par la conscience universelle de l’Esprit Saint.

Il vit en tant que consciences incarnées puis désincarnées, c’est à dire sur le plan visible (physique) lorsqu’il est dans un nouveau corps et dans le plan astral (psychique) lorsqu’il a quitté son corps physique.

Un nombre indéfini d’Ames demeurent dans ce grand corps psychique du plan astral dans l’attente de se réincarner. Il ne faut pas croire que ces âmes puissent intervenir dans notre vie, ceci est impossible parce qu’elles sont plongées dans une inertie inconsciente. C’est la loi de rétribution qui règle le temps pour leur réincarnation. Sur le plan de la dualité l’homme n’a aucun pouvoir, pourtant son ego lui donne l’illusion de croire qu’il possède du pouvoir, mais il subit les propensions de cette conscience imparfaite qui asservit son esprit créateur pendant une période de 14.400 ans par cycle de 24.000 ans.

La transmigration des âmes d’un corps dans un autre corps s’effectue pendant les âges (fer - bronze – argent - or) ascendant et descendant, au cours du cycle atomique de la révolution solaire dont la durée est de 24.000 ans, ce cycle se répète éternellement.

Actuellement l’humanité est partagée entre des Ames qui sont évoluées spirituellement et des Ames qui sont dans un obscurantisme primaire. Ceci provoque un désordre général. Mais il est nécessaire que ces âmes se réincarnent en ces temps afin de leur permettre d’inscrire des nouvelles données dans leurs corps psychique pour qu’elles puissent évoluer dans un des prochains cycles solaires.

 

 

Date de dernière mise à jour : 29/04/2018